Métro à Londres : tout l’essentiel pour circuler comme un local !

0

Vous planifiez une escapade prochaine à Londres ? Vous avez bien raison, la ville est un véritable concentré de culture, shopping, fête et autres surprises. Aussi, je vous recommande de vous préparer à l’avance concernant vos activités, afin de gagner du temps et de l’argent. En effet, pour bien visiter Londres, cela ne s’improvise pas à la dernière minute. Et concernant les transports, optez pour le métro londonien ! Pratique, rapide et économique, cela vous permettra de vous déplacer comme un véritable local !

L’histoire du métro londonien

Tout d’abord, sachez que le métro de Londres fut le premier au monde ! Incroyable, n’est-ce pas ? Il fut inauguré en 1863, et prend les surnoms de « The Underground » ou « The Tube ». Aujourd’hui, il s’étend sur 402 km3 et dessert 270 stations, pour une moyenne de 2,6 millions de voyageurs chaque jour !

De plus, et à l’inverse du métro parisien, plus de la moitié du métro de Londres est situé à la surface. Quant aux lignes souterraines, certains descendent jusqu’à 20 mètres sous terre ! Aussi, et s’il est principalement électrifié, il y a certaines rames en pilotage automatique.

Et puis, saviez-vous qu’il existe une édition spéciale du Monopoly pour le métro de Londres ? Allez donc l’acheter pour vous familiariser avec ce dernier tout en vous amusant !

La cocarde, emblématique du métro londonien

Vous ne savez pas ce qu’est la cocarde ? Mais si, ce rond rouge dans lequel est inscrit « Underground ». Le logo du métro de Londres, en somme ! Et bien, sachez que ce dernier date de 1908. Tantôt appelé œil de bœuf (« bull’s eye ») ou cible, le logo déjà existant fut ensuite modifié par Edward Johnston, en 1919.

Vous la trouverez à chaque station à l’entrée afin de signaler l’entrée de la bouche de métro. La cocarde est également utilisée afin d’indiquer le nom des stations, à l’intérieur et sur les quais. Alors gardez l’oeil ouvert, vous ne pourrez les manquer !

metro londres

Enfin, et si la fameuse cocarde fut d’abord utilisée pour le métro londonien, elle est désormais utilisée dans d’autres transports, comme le tramway ou les taxis.

Un métro londonien artistique

En plus d’être pratique et rapide, le métro londonien est un lieu artistique !

En effet, vous y trouverez des poèmes inscrits et autres projets artistiques autorisés sur les espaces d’affichages prévus à cet effet. Allez donc faire un tour à la station de Gloucester Road, où vous pourrez voir cela de vos propres yeux.

Bien entendu, vous verrez plein d’autres décorations et affichages dans d’autres stations, comme King’s Cross St Pancras ou Baker Street par exemple.

Prendre le métro à Londres

Il existe 11 lignes de métro dans la ville de Londres. Piccadilly Line, Metropolitan Line, Circle Line, Bakerloo Line, Central Line, District Line, Jubilee Line, Hammersmith & City Line, Northern Line, Victoria Line, et Waterloo & City Line. 

Aussi, le plan du métro de Londres fut élaboré en 1933 par Harry Beck. On peut y voir les directions des lignes en fonctions des axes Nord, Sud, Est et Ouest. N’hésitez pas à le télécharger et l’imprimer, même si vous le trouverez gratuitement dans toutes les stations de la ville.

Opter pour une Oyster Card ou TravelCard

Une fois à Londres, vous aurez mille choses à voir et à faire. Cela nécessite de nombreux déplacements. Alors pourquoi ne pas opter pour une carte de métro ? Cela sera plus pratique, et surtout plus économique par rapport au taxi !

Ces cartes magnétiques vous permettront de choisir un abonnement en fonction de la durée et de la fréquence de vos déplacements. Il en existe pour une journée, une semaine ou même pour les groupes. Elles peuvent être valables dans toutes les zones de la ville, et elles sont surtout plus économique que l’achat d’un ticket à chaque fois. Alors pensez-y !

carte metro londres

Ces deux cartes ne sont pas extrêmement différentes, à part quelques avantages financiers dépendant de votre utilisation du métro. Les zones dans lesquelles vous comptez vous rendre influenceront également le prix. Cela dit, sachez que la plupart des attractions et activités que vous ferez se situeront dans le centre de Londres. C’est-à-dire que vous voyagerez essentiellement dans les zones 1 et 2.

Aussi, n’hésitez pas à consulter mon article dédié à l’Oyster Card et la TravelCard, afin de vous aider à faire votre choix. Et puis, rendez-vous également sur le site de l’office de tourisme pour faire vos calculs et estimations. Cela vous aidera à choisir la carte qui vous correspondra le mieux.

Les horaires

Toutes les lignes du métro de Londres sont en circulation de 5h à minuit du lundi au samedi. Concernant le dimanche, les métros se font un peu plus rares.

Aussi, et depuis très récemment, les lignes Central Line, Victoria Line et Jubilee Line sont également en circulation durant les nuits du week-end. Plutôt pratique pour sortir et rentrer facilement de soirée, n’est-ce pas ? Cela dit, si vous êtes seul, je vous conseille de rentrer en taxi. C’est en effet toujours plus sécurisé et confortable !

L’accessibilité au métro

Si vous êtes handicapé ou comptez voyager avec une personne handicapée, sachez que malheureusement, la plupart des stations ne sont accessibles que par escaliers.

Cela dit, les stations de métro en profondeur disposent généralement d’escalators ou d’ascenseurs. Vérifiez donc à l’avance en fonction des endroits où vous souhaitez vous rendre.

Aussi, et une fois sur le quai, n’hésitez pas à aller voir le conducteur du train. Ce dernier pourra vous aider à monter et descendre, ou du moins vous laisser le temps d’embarquer tranquillement !

Métro Londres : conseils divers

Comme partout, il existe quelques règles explicites et implicites que chacun se doit de respecter. Aussi, concernant le métro de Londres, voici quelques conseils pour que vos trajets se déroulent bien.

  • Tout d’abord, évitez de prendre le métro aux heures de pointe, si vous le pouvez. Le traffic y est particulièrement intense et désagréable. Préférez donc faire une grasse matinée entre 7h30 et 10h, et marcher entre 16h30 et 19h.
  • Positionnez-vous toujours à droite dans les escaliers ou escalators, afin de faciliter le traffic dans les deux sens.
  • A l’arrivée du métro, faites la file afin d’entrer dans le métro, ne soyez pas impoli !
  • Enfin, évitez de manger dans le métro ou de laisser vos déchets derrière vous, bien entendu !

Vous voici fin prêt à embarquer dans le métro londonien ! Cela dit, n’oubliez pas de prévoir quelques balades à pieds, afin de bien découvrir la ville comme il se doit.

Partager.

Laissez un commentaire