Métro de Rome : histoire, lignes, tarifs, horaires et conseils

0

Lors de votre voyage à Rome, vous pourrez visiter la ville à pied. Mais le métro de Rome (ou « Metropolitana ») est l’idéal pour rejoindre un autre point d’intérêt rapidement. En plus de vous faire gagner du temps, le métro est aussi un bon moyen pour se déplacer tel un local !

Je vous ai donc préparé un guide complet sur le métro de Rome allant de son histoire, aux lignes disponibles en passant par les tarifs des tickets. Avec cet article, vous pourrez donc prendre le métro sans aucun souci ! Prêt à essayer le métro romain ?

L’histoire du métro de Rome

Alors que les travaux du métro de Rome commencèrent en 1930, ces derniers stoppèrent jusqu’en 1948. La première ligne (ligne B) fut inaugurée en 1955 et la construction de la deuxième fut approuvée en 1959. Les travaux de cette seconde ligne débutèrent en 1964, mais furent retarder à cause d’une mauvaise organisation. Cinq ans plus tard, les travaux reprirent, mais furent perturbés par la découverte de vestiges archéologiques. La mise en service de la ligne a eu lieu en 1980 et prit le nom de ligne A.

Au début des années 90, la section existante de la ligne B a subi un renouveau et son prolongement a été construit. Entre 1999 et 2000, la ligne A a été prolongée à son tour.

Aujourd’hui, le réseau du métro de Rome s’étend sur 53.4 km. Les lignes A et B se croisent à la gare de Termini et la ligne C ne croise aucune ligne pour le moment.

Au total, il y a donc trois lignes : la ligne A, B et C. Toutes vous permettent de rejoindre un centre d’intérêt, un quartier romain ou un site touristique facilement et rapidement.

Metro Rome : les lignes et le plan du métro

La ligne A (Battistini-Anagnina) et B (Laurentina- Rebibbia) est complétée par de nombreuses lignes de tramways, bus et trains. Ces deux lignes forment une sorte de X et se croisent à la gare de Termini (unique point de jonction).

metro Rome

La ligne C est récente (sa construction a commencé en 2007 et les premières stations ont été ouvertes en 2014). Cette ligne est transversale aux deux premières et traverse le centre de Rome.

Comme indiqué auparavant, les trois lignes du métro de Rome vous permettront de traverser la ville d’est en ouest et du nord au sud en toute simplicité !

Explications détaillés sur les trois lignes du métro de Rome

La ligne A (orange)

La ligne A du métro de Rome a une longueur de 18.4 km. Elle compte 27 stations entre Battistini au nord-ouest et Anagnina au sud-est. Les arrêts desservis par cette ligne sont : Battistini, Cornelia, Baldo degli Ubaldi, Valle Aurelia, Cipro, Ottaviano, Lepanto, Flaminio, Spagna, Barberini, Repubblica, Termini, Vittorio Emanuele, Manzoni, San Giovanni, Re di Roma, Ponte Lungo, Furio Camillo, Colli Albani, Arco di Travertino, Porta Furba – Quadraro, Numidio Quadrato, Lucio Sestio, Giulio Agricola, Subaugusta, Cinecittà et Anagnina.

D’un point de vue touristique, les arrêts les plus fréquents sont :

  • Cipro qui est la station la plus proche de la Chapelle Sixtine et des musées du Vatican.
  • Ottaviano pour atteindre rapidement la Place et la Basilique Saint-Pierre.
  • Spagna situé à proximité de la Piazza di Spagna.
  • Barberini qui est l’arrêt le plus proche de la Fontaine de Trevi, du Panthéon et de la Piazza Navona.
  • Termini pour prendre l’autre métro.

La ligne B (bleue)

Longue de 19 km, la ligne B du métro de Rome compte 26 stations et relie la station de Rebibbia au nord-est à celle de Laurentina au sud-ouest. Voici les arrêts desservis par cette ligne de métro :

  • Branche nord-ouest : Jonio, Conca d’Oro, Libia et Sant’Agnese-Annibaliano.
  • Branche nord-est : Rebibbia, Ponte Mammolo, Santa Maria del Soccorso, Pietraleta, Monti Tiburtini, Quintiliani et Tiburtina.
  • Branche commune : Bologna, Policlinico, Castro Pretorio, Termini, Cavour, Colosseo, Circo Massimo, Piramide, Garbatella, Basilica San Paolo, Marconi, EUR Magliana, EUR Palasport, EUR Fermi et Laurentina.

A noter : EUR = Esposizione Universale di Roma.

Si vous souhaitez visiter les principaux sites touristiques de Rome, les arrêts les plus intéressants sont :

  • Termini : point de rencontre entre la ligne A et B (si vous devez changer de métro).
  • Colosseo : cet arrêt est situé à proximité du Forum Romain et du Colisée.

La ligne C (verte)

La ligne C du métro de Rome est la plus récente. Elle est entièrement automatisée et traverse la ville d’est en ouest sur 18.1 km. Cette distance devrait s’allonger au fil du temps, car de nouvelles stations devraient ouvrir à la fin de l’année 2017 et en 2020. A terme, la ligne C devrait desservir 30 stations et s’étendre sur 34.5 km.

Les stations ouvertes en 2014 (date d’ouverture de la ligne C) furent : Monte Compatri – Pantano, Graniti, Finocchio, Bolognetta, Borghesiana, Due Leoni – Fontana Candida, Grotte Celoni, Torre Gaia, Torre Angela, Torrenova, Giardinetti, Torre Maura, Torre Spaccata, Alessandrino, Parco di Centocelle.

En 2015, six autres stations ont aussi été ouvertes : Mirti, Gardenie, Teano, Malatesta, Pigneto et Lodi.

La station San Giovani a été ouverte en 2017 et d’ici 2020, les arrêts Amba Aradam – Ipponio et Fori Imperiali / Colosseo devraient aussi faire partie de la ligne C.

Pour vous aider à bien vous situer, n’hésitez pas à jeter un œil au plan du métro de Rome ci-dessous :

plan du métro de Rome

Metro Rome : quel est le prix des tickets ?

A Rome, vous aurez le choix entre différents types de billets. Ces derniers vous permettront d’utiliser l’ensemble du réseau des transports en commun de Rome. Les prix des tickets varient selon leur durée d’utilisation. Voici un aperçu sur les différents tickets disponibles.

Le ticket simple (BIT)

Avec ce ticket, vous pourrez faire un aller simple et utiliser tous les transports en commun de la capitale. Ce ticket est valable 100 minutes et son prix est de 1.50€.

En revanche, sachez que ce ticket n’est valable qu’une seule fois pour le métro. Par exemple, vous pouvez prendre le métro, puis le bus (ou vice-versa) avec le même ticket, mais vous n’êtes pas autorisé à prendre le métro, le bus, puis de nouveau le métro. Votre ticket doit être validé dès lors que vous changez de moyen de transport.

Le Roma 24 Ore

Si durant votre séjour, vous envisagez de prendre plusieurs fois le métro dans la journée, le Roma 24 Ore peut être intéressant. Ce ticket est valable 24 heures (dès le premier compostage) et son prix est de 7€.

Avec ce ticket, vous pourrez prendre tous les transports en commun que vous souhaitez, et ce, en illimité pendant 24 heures.

Le Roma 48 Ore

Si vous prévoyez d’utiliser le métro de Rome durant deux jours, prenez le Roma 48 Ore, un ticket valable 48 heures (dès le premier compostage) et vendu au prix de 12.50€ !

Le Roma 72 Ore

Si votre voyage à Rome dure plus de 2 jours, le Roma 72 Ore peut être intéressant si vous souhaitez vous déplacer à travers la ville en métro. Ce ticket coûte 18€ et est valable 72 heures après le premier compostage.

Le Biglietto Settimanale CIS – Billet semaine

Voici la solution idéale si vous restez une semaine à Rome : le Biglietto Settimanale CIS. Ce billet coûte 24€ et comme les autres tickets, il est valable pour tous les transports en commun de Rome et jusqu’à la fin de la 7e journée d’utilisation (si vous le compostez le mardi matin, votre billet sera valable jusqu’au lundi soir, par exemple).

A noter : sur son billet, le propriétaire devra inscrire son nom.

Existent-ils des réductions pour les enfants et/ou étudiants ?

La réponse est non. Il n’existent pas de tickets à prix réduit pour les étudiants et les enfants. En revanche, les enfants dont l’âge ne dépasse pas 10 ans et accompagnés d’un adulte peuvent prendre le métro gratuitement.

Peut-on utiliser le métro de Rome avec le Roma Pass ?

Si vous avez prévu de visiter Rome pendant plusieurs jours, le Roma Pass peut être intéressant. En effet, grâce à celui-ci, vous pourrez profiter de réductions intéressantes sur l’entrée de sites touristiques, mais aussi prendre les transports en commun de manière totalement gratuite, pensez-y !

Metro Rome : composter son ticket est-il obligatoire à chaque correspondance ?

Pour les tickets de 24, 48 et 72 heures, il n’est pas nécessaire de composter son ticket à chaque correspondance. Seul le compostage au premier voyage est obligatoire.

En revanche, si vous avez opté pour le ticket simple (BIT), composter son ticket à chaque correspondance est nécessaire.

Où acheter ses tickets de métro ?

Vous pouvez acheter les tickets pour les transports en commun dans un bar-tabac ou directement aux distributeurs automatiques disponibles dans les stations de métro.

A noter : à Rome, tous les bars-tabacs vendent des tickets pour les transports en commun, vous en trouverez donc facilement un !

acheter un ticket de métro aux distributeurs automatiques

Sinon, vous pouvez acheter votre ticket de métro dans un centre de service ATAC, la société en charge des transports en commun à Rome. Vous pourrez trouver une station à la gare de Termini ou à certains arrêts de la ligne A (Battistini et Anagina) et B (Ponte Mammolo et Laurentina).

Enfin, depuis début 2017, il est possible d’acheter ses billets (24, 48, 72 heures et le ticket semaine) en ligne sur le site Rent-a-Guide.

Quelles sont les horaires du métro de Rome ?

Le métro de Rome ouvre à 5h30 tous les jours. La fin de service est à 23h30 sauf le vendredi et le samedi où le métro circule jusqu’à 0h30.

Il ne vous reste plus qu’à acheter votre ticket et à vous balader dans Rome comme bon vous semble !

Partager.

Laissez un commentaire